Société Française de Dermatologie (SFD)
Groupe Infectiologie Dermatologique et Infections Sexuellement Transmissibles (GR/IDIST)
Étude GARDVERRUE
Évaluation rétrospective du vaccin anti-hpv gardasil 4*9
dans le traitement des verrues palmo-plantaires
dernière relance
Les verrues sont un motif de consultation fréquent en Dermatologie. Bien que la plupart guérisse spontanément, certaines peuvent être très extensives et difficiles à traiter, ayant une répercussion importante sur la qualité de vie des patients (douleurs, gêne fonctionnelle, impact psycho-social, contagiosité, coût…).

Les traitements restent mal codifiés à l’heure actuelle, compte tenu des difficultés d’observance, du rôle important des effets placebo, et d’une évaluation thérapeutique subjective.

Depuis 2010, plusieurs publications rapportent des patients présentant des verrues résistantes aux traitements conventionnels ayant complètement régressé après vaccination par vaccin quadri ou nonavalent anti-HPV.
De ce fait, certains praticiens en France (dermatologues et infectiologues) proposent ce traitement dans des cas de verrues profuses, résistantes et invalidantes pour le patient.
Le but de l’étude GARDVERRUE, menée au nom du GRIDIST, est de collecter les observations pour rapporter de manière rétrospective l’expérience française sur un grand nombre de cas.
Ce recueil viendra en complément d’un essai contrôlé randomisé financé par le PHRC 2019 comparant le vaccin nonavalent à un placebo dans les verrues difficiles à traiter (VAC-WARTS), dont les premières inclusions sont prévues en 2021.
critères d'inclusion
▪ Patient > 18 ans.
▪ Patient ayant reçu la vaccination quadri ou nonavalente anti-HPV après l’apparition des verrues palmo-plantaires entre le 01/01/09 et le 01/07/20.
▪ Suivi disponible > 3 mois minimum après la 1ère dose de vaccin reçue.
▪ Patient ayant été informé et ne s’étant pas opposé à l’utilisation de ses données pour la recherche.
▪ Patient immunodéprimé ou immunocompétent.

critères d'exclusion
▪ Patient ayant un dossier médical manquant ou insuffisant pour l’exploitation des données.
▪ Patient sous tutelle ou curatelle.
Si vous avez des observations, nous vous remercions d’adresser la fiche anonyme de recueil de données au Dr Johan CHANAL et à Léa MERIO à l’adresse mail suivante :
gardverrue@sfdermato.com
Il faudra adresser parallèlement au patient la fiche d’information et de non opposition (mais il n’est pas nécessaire de nous adresser de fiche signée, seulement préciser que l’envoi a été fait).
Merci de votre participation avant le 1er Avril.
COMITÉ DE PILOTAGE
▫ Léa MERIO - Interne de DES en Dermatologie
▫ Pr Olivier CHOSIDOW - Service de Dermatologie - Hôpital Henri-Mondor
▫ Dr Johan CHANAL - Service de Dermatologie - Hôpital Cochin - Centre Tarnier
▫ Pr Marie BEYLOT-BARRY - Service de Dermatologie - CHU de Bordeaux
▫ Pr Isabelle BOURGAULT-VILLADA- Service de Dermatologie - Hôpital d’Ambroise Paré
▫ Pr François AUBIN - Service de Dermatologie - CHRU de Besançon
▫ Pr Frédéric CAUX - Service de Dermatologie - Hôpital Avicenne
▫ Pr Valérie POURCHER - Service de Maladies infectieuses et tropicales – Hôpital de la Pitié-Salpétrière
▫ Dr Sébastien FOUÉRÉ - Centre de Pathologie Génitale et des IST et plateforme HPV – Hôpital Saint-Louis
▫ Pr Éric VICAUT - Unité de Recherche Clinique – Hôpital Lariboisière
envoi des fiches sur l'e-mail « gardverrue@sfdermato.com »
Suivez la SFD sur les réseaux sociaux !
facebook twitter linkedin 
Société Française de Dermatologie (SFD)
Société Française de Dermatologie (SFD)
Maison de la Dermatologie - 10 cité Malesherbes - 75009 Paris - France
Tél. : +33(0)1 43 27 01 56 - Fax : +33(0)1 43 27 01 86
E-mail : secretariat@sfdermato.com
SFDERMATO.ORG | DERMATO-INFO.FR | DERMATO-RECHERCHE.ORG